Un partenaire d’expérience    Techniques utilisées
 
Techniques utilisées
   
Le thermoformage est un procédé rapide, flexible, ayant un coût minime d’outillage par rapport aux autres procédés et offrant une multitude de possibilités. Il est particulièrement adapté pour les petits et moyens volumes allant jusqu’à environ 10 000 pièces par année. Il est adapté pour des produits ayant une épaisseur minimale de 0,030’’ jusqu'à 0,500’’. Il existe 3 techniques différentes de thermoformage :
  
Haut de page


 
  Thermoformage sous-vide
     
C’est l’art de fabriquer des pièces de plastique moulé, en déposant une feuille de plastique préchauffée sur un moule de bois, de résine ou d’aluminium. L’air présent entre le moule et la feuille est ensuite retiré, afin que cette dernière épouse parfaitement la forme du moule. Une fois suffisamment refroidie, elle est ensuite retirée de son moule puis découpée lors d’une opération secondaire.
   
Thermoformage sous pression (Pressure Forming)
     
Si vous croyez que le thermoformage est une méthode qui ne permet pas d’atteindre une haute définition ou une plus grande complexité, c’est que vous ne connaissez pas bien ce procédé. Avec l’ajout de pression d’air en plus du vide d’air, il est possible d’atteindre une apparence difficile à différencier de pièces faites par injection. Des logos bien définis, des petits rayons, des angles inverses, des tolérances élevées sont tous possibles avec cette méthode. Si votre volume annuel ne vous permet pas d’investir des sommes importantes en outillage d’injection, mais que vous voulez une pièce qui en a l’apparence, cette méthode est celle qu’il vous faut !
   
Thermoformage double coque (Twinsheet)
     
Pour des produits d’une plus grande complexité, ayant besoin d’une rigidité accrue ou d’un espace vide, ce procédé est tout indiqué. Il consiste à l’utilisation de deux moules qui permettent de joindre simultanément deux pièces lors du moulage. Il est possible d’utiliser deux matériaux différents et d’ajouter à l’intérieur des renforcements ou des pièces de fixations. Ce procédé est plus rapide et offre un plus grand choix de matériaux que le rotomoulage et se compare avantageusement à l’extrusion-soufflage.
     
Après le formage, une opération secondaire de découpage CNC de la pièce est normalement requise pour une pièce de haute qualité. Parfois, des opérations supplémentaires sont nécessaires pour terminer la pièce, comme par exemple : la pose de renforts structuraux de plastique ou de métal, de bandes adhésives, soudure, peinture, sérigraphie, etc.